Bernard Keller, Maire de Blagnac

« Ce qui suscité l’intérêt de la commune de Blagnac dans la démarche de l’ORQUASI, je le résume en deux mots clés : anticipation et maîtrise.
L’anticipation est nécessaire pour maintenir et renforcer l’attractivité des territoires, notamment dans des secteurs à forte activité économique ou en devenir, là où la qualité des réseaux et des infrastructures est un avantage indiscutable à la compétitivité des entreprises. Il s’agit d’un nouvel outil d’aménagement du territoire et d’aide à la décision.
La démarche de l’ORQUASI aidera l’ensemble des élus et des décideurs locaux à maîtriser leurs choix d’aménagement sur la base d’une cartographie plus élaborée, plus détaillée et donc extrêmement fiable.
Fiable aussi parce que collégiale. Nous disposerons ainsi d’un même centre de ressources et d’informations, d’une banque de données urbaines élargie à l’échelle de tout notre territoire. Nous aurons une vision plus large, plus cohérente des besoins et des investissements à réaliser ainsi que de leur programmation dans le temps.
Et de facto, nous aurons inévitablement une meilleure maîtrise des dépenses publiques.
La croissance démographique soutenue du secteur nord-ouest de l’agglomération a conduit six communes à organiser au sein de Blagnac Constellation, dès 1995, une réflexion partagée et ambitieuse sur le développement de ce territoire et des zones d’activités. Aujourd’hui en phase avec Toulouse Métropole et le Schéma de Cohérence Territoriale de l’Agglomération Toulousaine, nous avons défini des objectifs de maîtrise foncière et d’équipements structurants. Cette démarche a permis de créer toutes les conditions pour accueillir le futur Parc des Expositions. La démarche de l’ORQUASI doit aujourd’hui intensifier la connaissance des réseaux existants, réseaux routiers, énergie, assainissement, fibre optique, haut débit…. pour accompagner non seulement l’installation du PEX mais aussi la création de toutes les entreprises de services, d’hôtellerie, de restauration, de logistique attendues. Nous ne pourrons ainsi qu’améliorer et accélérer la performance du territoire ».